Menu Close

Tout se transforme

L’œuf ou la poule ?

Je me suis creusé la tête un moment pour savoir où commencer, où placer chronologiquement le début de l’aventure : le roman édité qui m’a conduite à lancer ce site ? le premier jet d’un autre projet ? la sainte tasse de café au réveil ?

Impossible de trouver la réponse, puisque dans l’écriture elle-même, je fonctionne par cycle. Alors oui, il y a bien un petit quelque chose au départ, une idée, mais même cette idée n’a pas surgi du néant : elle est issue de plusieurs sources d’inspiration, mélangées et réinterprétées.

Au-delà des inévitables réécritures, j’ai remanié des novellas en romans (Croix de bois, croix de fer), des romans en novellas (Jusqu’à ce que la mort), des personnages de fanfiction, des lieux, des pans d’intrigue, des thèmes surtout. Je ne sais pas si c’est de la flemmardise, un manque d’imagination, un attachement un peu obsessionnel ou une tendance écolo, mais je peux retracer l’historique de beaucoup d’éléments dans chacun de mes projets.

Alors d’accord, parfois, il faut laisser une histoire mourir de sa belle mort. Mais rien n’est jamais complètement à jeter dans ces textes qui ne fonctionnent pas (qui ne tiennent pas la route ou qui ne provoquent tout simplement pas le déclic, car ce n’est pas forcément une question de « qualité »). Et même si l’idée de base est ridicule, les personnages superficiels, les enjeux faibles et le style pauvre, le temps passé à réfléchir et à écrire n’est jamais perdu.

Il y a un côté rassurant à réutiliser et réinterpréter des choses connues, oui, c’est aussi un défi : faire du neuf avec du vieux, changer de registre, de genre, de forme. Il y a des thèmes que je filerai certainement dans chacun de mes projets même sans le décider consciemment. Il y a des travers dans lesquels je retomberai systématiquement, et avec plaisir.

Recyclons nos projets ♥